Local Health Integration Network
Text size:


English

Pour les fournisseurs de services de santé

La présente section offre des renseignements et des liens qui serviront à nos fournisseurs de service de santé.

Modèle d'allocation fondée sur la santé

Comité consultatif du MAS, communiqué n° 3 (en anglais seulement)
Comité consultatif du MAS, communiqué n° 2 (en anglais seulement)
Comité consultatif du MAS, communiqué n° 1 (en anglais seulement)

Garantie en matière de temps d'attente pour les chirurgies de la cataracte

Formation des fournisseurs pour les RLISS ainsi que les hôpitaux et les chirurgiens ophtalmologistes participants (en anglais seulement)

Fonds pour le réaménagement de l'infrastructure du système de santé

Il incombe aux fournisseurs de services de santé, tels que les hôpitaux, d'assurer le bon état de leurs établissements en gérant leurs immobilisations et en planifiant des activités de réaménagement.

Le Fonds pour le réaménagement de l'infrastructure du système de santé (FRISS), géré par les réseaux locaux d'intégration des services de santé, accorde du financement visant à compléter le programme de réaménagement existant d'un hôpital et à aider à satisfaire aux besoins en réaménagement (p. ex., systèmes de couverture, chaudières, fenêtres) en mettant l'accent sur les besoins prioritaires.

Les hôpitaux peuvent recevoir une subvention au titre du FRISS pour des projets admissibles, sans égard à leur propre capacité à collecter localement une part des coûts du projet. Il n'y a aucune exigence de partage des coûts et la totalité de la subvention peut être affectée à un seul projet.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Fonds, veuillez consulter les lignes directrices relatives au FRISS (2009-2010) (en anglais seulement) en cliquant sur le lien ci-dessous.

Lignes directrices relatives au FRISS 2009-2010 (en anglais seulement)

Formulaire de demande relatif au FRISS 2009-2010 (Excel) (en anglais seulement)

Rapport de règlement au titre du FRISS 2009-2010 (Excel) (en anglais seulement)

Planification des immobilisations

La planification des immobilisations exige une évaluation conjointe du ministère de la Santé et des Soins de longue durée et du RLISS de Waterloo Wellington. Les renseignements sur ce processus sont présentés en détail dans les documents de référence ci-dessous.

Bulletin du Groupe de travail MSSLD-RLISS sur les immobilisations (en anglais seulement)

Manuel de planification des immobilisations du RLISS (en anglais seulement)

Trousse d'outils – Planification des immobilisations (anglais)

Trousse d'outils – Planification des immobilisations (français)

Formulaire de demande préalable pour projet de planification des immobilisations (en anglais seulement)

Présentation – Cadre d'étude conjointe du MSSLD et des RLISS relatif aux premières étapes de la planification des immobilisations (en anglais seulement)

Bulletin sur la planification des immobilisations - automne 2010 (en anglais seulement)

Document d'information sur la planification des immobilisations - automne 2010 (en anglais seulement)

Planification des immobilisations : Questions et réponses - automne 2010 (en anglais seulement)

Pour de plus amples renseignements sur la planification des immobilisations au sein du RLISS Waterloo Wellington, veuillez communiquer avec Patricia SymsSutherland à l'adresse patricia.symssutherland@lhins.on.ca

Haut de la page  

Intégration

Un fournisseur de services de santé peut prendre l'initiative d'élaborer ses propres plans d'intégration des services. Si l'intégration prévue vise des services qui sont au moins partiellement financés par le RLISS de Waterloo Wellington, le fournisseur de services de santé doit envoyer un préavis au RLISS avant de prendre toute mesure. En réponse à cet avis, le RLISS de Waterloo Wellington a le pouvoir, en vertu de la Loi de 2006 sur l'intégration du système de santé local (LISSL), de refuser une intégration volontaire réalisée par un fournisseur de services de santé. Le RLISS peut refuser une intégration volontaire prévue s'il considère qu'elle va à l'encontre du Plan de services de santé intégrés ou de l'intérêt public.

Le document suivant fournit des renseignements sur l'intégration des services par les fournisseurs de services de santé.

Les questions liées à l'intégration des services de santé au sein du RLISS de Waterloo Wellington peuvent être envoyées directement à Toni.Lemon@lhins.on.ca

Haut de la page

Comment communiquer avec le RLISS de Waterloo Wellington pour faire part d'une idée concernant l'amélioration du système de santé?

Le RLISS de Waterloo Wellington est ouvert aux idées permettant d'améliorer le système de soins de santé local. Nous vous invitons à nous communiquer vos démarches, vos stratégies ou vos initiatives porteuses de changement innovatrices qui feront progresser le Plan de services de santé intégrés (PSSI) 2010-2013 pour Waterloo Wellington. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Plan de services de santé intégrés du RLISS de Waterloo Wellington pour 2010-2013, En travaillant ensemble vers un avenir plus sain, cliquer ici.

Si vous avez une idée qui permettra d'améliorer le système de santé local :

  • veuillez consulter le formulaire de proposition préalable d'amélioration du système de santé (PPASS) et le guide de présentation, dont les liens sont affichés ci-dessous. Ces documents vous aideront à comprendre le type de renseignements que vous devrez joindre à votre proposition préalable;
  • veuillez communiquer avec l'administration du RLISS de Waterloo Wellington avant de remplir le formulaire de PPASS afin de discuter de votre idée avec le personnel du RLISS. On vous aiguillera vers un employé qui écoutera votre idée, qui pourra vous transmettre de l'information sur des travaux connexes déjà en cours ou qui pourra vous aiguiller vers d'autres personnes afin de discuter plus en détail de votre idée.
Soumettre une PPASS

Le formulaire de PPASS sert à préparer et à soumettre un résumé de votre idée au RLISS de Waterloo Wellington. Veuillez noter qu'il s'agit d'une proposition préalable. Ce n'est ni une analyse de rentabilisation complète ni une demande de financement.

Une proposition préalable constitue la première étape d'une soumission officielle d'une idée au RLISS de Waterloo Wellington aux fins d'examen. Les PPASS font l'objet d'une évaluation par le personnel du RLISS de Waterloo Wellington, qui peut :

  • demander aux soumissionnaires de l'idée d'effectuer une analyse de rentabilisation* complète;
  • demander une clarification des renseignements présentés;
  • refuser une PPASS incomplète ou inappropriée.

* Veuillez noter qu'une analyse de rentabilisation complète est une occasion d'approfondir une idée, mais qu'elle ne constitue pas une garantie d'approbation. Les analyses de rentabilisation peuvent faire l'objet d'une évaluation plus détaillée. Le résultat de tout processus d'évaluation sera transmis par écrit.

Veuillez soumettre votre PPASS par courriel à l'adresse waterloowellington@lhins.on.ca. Vous recevrez un accusé de réception dans un délai de trois jours ouvrables.

Suivi du rendement et processus de production de rapports sur les écarts - 2009-2010

Les rapports sur les écarts complètent les exigences en matière de rapports trimestriels. Les rapports trimestriels visent à consigner les données normalisées et comparables à l'échelle du système. Les rapports sur les écarts visent à servir d'outil de communication plus flexible en permettant une communication de renseignements opportuns d'une manière qui tienne compte du contexte unique et des solutions innovatrices de chaque organisme.

La présentation d'un rapport sur les écarts fait suite au déclenchement des mécanismes de suivi internes d'un fournisseur de services de santé, puisqu'ils attirent l'attention sur les menaces ou les occasions associées à la réalisation d'attentes de fin d'exercice en matière de prestation de services dans le contexte d'un budget équilibré. Du point de vue du Réseau local d'intégration des services de santé de Waterloo Wellington (RLISS de Waterloo Wellington), ce type de rapport fournit en outre une occasion de transmettre le savoir et de favoriser l'adoption de pratiques exemplaires.

Les fournisseurs de services de santé doivent aviser le RLISS de Waterloo Wellington immédiatement à tout moment de l'exercice financier si les prévisions de fin d'exercice de l'organisme indiquent ce qui suit :

  • les volumes de services offerts seront inférieurs aux prévisions;
  • les volumes de services offerts dépasseront les prévisions de plus de 5 %;
  • les dépenses des fournisseurs ne respecteront pas le budget (c.-à-d. que les fournisseurs prévoient un déficit);
  • les dépenses des fournisseurs seront inférieures aux prévisions (c.-à-d. que les fournisseurs prévoient un surplus) de plus de 5 % de leur affectation ou de 20 000 $, selon le montant le plus élevé.

Dans l'un ou l'autre des cas susmentionnés, les fournisseurs de services de santé doivent informer le RLISS de Waterloo Wellington dès que la tendance est relevée, en communiquant avec la personne-ressource du RLISS pour leur organisme, puis en remplissant un rapport sur les écarts. Le RLISS attendra une mise à jour sur les mesures permettant de résoudre les écarts et des résultats de ces efforts.

Haut de la page

Cadre de prise de décision/évaluation de l'impact sur l'équité en matière de santé

Dans toute la province, les RLISS ont adopté un " Cadre d'établissement des priorités et de prise de décision " uniforme qui continuera d'orienter les 14 organismes, dans le cadre de leurs relations avec les intervenants locaux, quant à l'établissement des priorités en matière de soins de santé locaux et à la prise de décision. Le cadre a été élaboré par un groupe de travail composé de représentants des RLISS, d'associations provinciales de soins de santé, notamment l'Ontario Medical Association et les centres de santé de l'Ontario, ainsi que de fournisseurs de première ligne des secteurs des soins de longue durée, de l'accès aux soins communautaires, de la santé mentale et de la lutte contre la toxicomanie ainsi que des soins communautaires.

Le cadre prévoit huit principes directeurs visant à assurer la transparence et l'accessibilité publique des processus, des décisions fondées sur des motifs pertinents pour des personnes de bonne foi et des décisions pouvant être revues et affinées si d'autres renseignements deviennent accessibles.

De plus, les RLISS commencent à utiliser l'Outil d'évaluation de l'impact sur l'équité en matière de santé (Outil EIES), un outil d'aide à la prise de décision éprouvé qui permet de réduire les inégalités en matière de santé et d'améliorer l'établissement d'objectifs concernant les investissements en soins de santé.

Pour consulter ces documents, cliquez sur les liens ci-dessous.

Cadre d'établissement des priorités et de prise de décision des RLISS - pdf (anglais)

Cadre d’établissement des priorités et de prise de décision des RLISS - pdf (français)

Évaluation de l’impact sur l’équité en matière de santé (EIES) - pdf (anglais)

Évaluation de l’impact sur l’équité en matière de santé (EIES) - pdf (français)

Évaluation de l’impact sur l’équité en matière de santé (EIES) - weblink (anglais)

Évaluation de l’impact sur l’équité en matière de santé (EIES) - weblink (français)

Nous invitons les fournisseurs de services de santé à utiliser ces ressources pour orienter leurs propres organismes.

Initiative concernant la dialyse péritonéale dans les foyers de soins de longue durée

Haut de la page

Bulletins

Ontario Behavioural Support Systems Project (en anglais seulement)

Nouvelles des hôpitaux

Article - Soins palliatifs dans la région de Waterloo Wellington Édition Édition avril 2010

Article Télémédecine/soins gériatriques au Centre de santé St. Joseph - Guelph Édition avril 2010

Action Cancer Ontario

 

Le 12 avril 2010, Action Cancer Ontario a publié, par voie électronique, le Performance Improvement Product (produit d'amélioration du rendement) d'Access to Care Informatics (ATCI) http://www.cancercare.on.ca/atcinformatics).

Ce produit a été élaboré par l'équipe d'ATCI en collaboration avec les établissements de santé et les réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS) de la province. Il permet de dresser le profil de six véritables études de cas sur la façon dont les hôpitaux et les RLISS ont tiré parti des données disponibles sur les temps d'attente pour améliorer leur rendement et réduire le temps d'attente de leurs patients dans les domaines de l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et de la tomographie par ordinateur, des arthroplasties complètes et de l'oncologie chirurgicale, ainsi que dans les salles d'urgence.

Des exemplaires en format papier seront rendus disponibles dans les RLISS au plus tard à la mi-mai 2010.